3 min read

Anselm Kiefer et Rodin confrontation

Anselm Kiefer invité par le musée Rodin à se confronter au sculpteur de la démesure, ce n'est pas fortuit, Kiefer est également un artiste de la démesure.
Anselm Kiefer et Rodin confrontation

Anselm Kiefer et Rodin, boites à idées et processus

Anselm Kiefer et Rodin, deux monstres sacrés mis en parallèle par le musée Rodin. Anselm Kiefer a relevé le défi semble-t-il avec enthousiasme. Il se confronte donc au travail d’Auguste Rodin et tisse avec prolixité ses obsessions au corpus de Rodin.

Anselm Kiefer, en 2013, visite au musée Rodin les réserves, il y découvre les abattis de membres, pieds, mains, jambes, etc. qu’Auguste Rodin conservait en vue de possibles utilisations ultérieures.

Il consacra également beaucoup de temps aux dessins érotiques du sculpteur qu’il transposa à plusieurs reprises dans le registre biblique en particulier dans les dessins et livres: « la conscience des pierres ».

Par ailleurs Anselm Kiefer entreprit quelques temps plus tard une visite prolongée des cathédrales de Chartres, Melun et Étampes.


anselm kiefer, rodin, musée rodin, exposition, france, paris, 2017

Avec Kiefer on observe toujours cette phase d’ingestion intellectuelle approfondie d’où vont éclore comme d’une matrice organique, mais aussi « algébrique », des hybridations aux maturations intellectuelles et physiques plus ou moins longues.

C’est l’objet de cette exposition. Anselm Kiefer y présente une quarantaine de pièces inédites composées de vitrines, livres et plusieurs grands tableaux de cathédrales.

La suite de cet article est réservé aux abonnés Premium et standard