Pierre Molinier

Mise aux enchères chez Artcurial de la collection Emmanuelle Arsan


pierre molinier, artcurial, sexualite, sexe, auction, emmanuelle-arsan


Chez Artcurial vente aux enchères d’une très importante collection de photographies de Pierre Molinier le poète, peintre et photographe toujours aussi sulfureux qui eu pour thème essentiel la sexualité. La collection mise aux enchère est celle de l’actrice et écrivaine Emmanuelle Arsan connue surtout pour son roman érotique : « Emannuelle ».

« Pierre Molinier est plus qu’un peintre ou un photographe. Sa fiction, qui se nourrie des deux disciplines, en fait un artiste contemporain avant l’heure. Ses tirages argentiques, qu’il découpe et assemble, qu’il retouche à l’encre et re-photographie, prolongent son univers pictural. Très vite, l’artiste comprend que le langage photographique, un miroir plus fidèle que son trait, sera le véhicule idéale pour confondre la réalité et opérer sa propre transformation en l’être idéal : l’androgyne, mi-homme, mi-femme : le chaman. » explique Christophe Lunn, expert du département Photographie d’Artcurial. »


Vente : 2886, le 13 nov. 2015, 18:00.

Exposition le 10, 11, 12 novembre, de 11h à 19h, le 13 novembre, de 11h à 14h.

En savoir plus.


A lire aussi 

Thierry Grizard | Artefields.

Webmaster et auteur.

Artefields, couvre à travers un fil d’actualité fourni et quotidien l’ensemble des expositions à Paris, en France et pays francophones, mais aussi les grands évènements internationaux. Les champs d’intérêts sont essentiellement les arts plastiques, en allant de la peinture aux installations en passant par la sculpture. Nous nous efforçons également de découvrir ou soutenir d’un point de vue rédactionnel de nouveaux talents. Les articles de fond, ou analyses tentent de prendre un peu de distance relativement à l’actualité artistique afin de mieux éclairer cette dernière. De nombreuses galeries d’images sont à la disposition du lecteur qui pourra se faire une première idée du travail des artistes concernés. La ligne éditoriale ne se veut néanmoins pas exhaustive et revendique une part inévitable de subjectivité.