Jean Pierre Ruel, la pâte d’un “primitif”


JEAN PIERRE RUEL

Jean Pierre Ruel est né à Saint-Etienne en 1970. Il obtient son diplôme de l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon en 1993 puis entre aux BeauxArts de Paris dans la classe de Vladimir Velickovic. Il a été exposé récemment à Art Fair Paris 2015 par la galerie Aittouarès.
Un jeune peintre faisant penser à un De Kooning hybridé par les compositions et l’univers avec un Paul Klee angoissé et sombre et aussi terrien qu’un Paul Rebeyrolle. C’est donc une peinture très en matière dans la lignée d’un Tapiès et des nouveaux fauves, narrative quoique muette et énigmatique, à la force expressive très impressionnante.

jean-pierre-ruel, art-fair, paris, 2015, peinture, artiste-peintre, primitivisme, paul-klee, rebeyrolle, peinture-figurative


jean-pierre-ruel, art-fair, paris, 2015, peinture, artiste-peintre, primitivisme, paul-klee, rebeyrolle, peinture-figurative


Paul Klee


paul klee


Rebeyrolle


paul rebeyrolle


A lire aussi:


  • © Jean-Pierre Ruel.
  • Courtesy galerie Aittouarès.

Jean Pierre Ruel


jean-pierre-ruel, art-fair, paris, 2015, peinture, artiste-peintre, primitivisme, paul-klee, rebeyrolle, peinture-figurative


jean-pierre-ruel, art-fair, paris, 2015, peinture, artiste-peintre, primitivisme, paul-klee, rebeyrolle, peinture-figurative


jean-pierre-ruel, art-fair, paris, 2015, peinture, artiste-peintre, primitivisme, paul-klee, rebeyrolle, peinture-figurative


jean-pierre-ruel, art-fair, paris, 2015, peinture, artiste-peintre, primitivisme, paul-klee, rebeyrolle, peinture-figurative


jean-pierre-ruel, art-fair, paris, 2015, peinture, artiste-peintre, primitivisme, paul-klee, rebeyrolle, peinture-figurative

Thierry Grizard | Artefields.

Webmaster et auteur.

Artefields, couvre à travers un fil d’actualité fourni et quotidien l’ensemble des expositions à Paris, en France et pays francophones, mais aussi les grands évènements internationaux. Les champs d’intérêts sont essentiellement les arts plastiques, en allant de la peinture aux installations en passant par la sculpture. Nous nous efforçons également de découvrir ou soutenir d’un point de vue rédactionnel de nouveaux talents. Les articles de fond, ou analyses tentent de prendre un peu de distance relativement à l’actualité artistique afin de mieux éclairer cette dernière. De nombreuses galeries d’images sont à la disposition du lecteur qui pourra se faire une première idée du travail des artistes concernés. La ligne éditoriale ne se veut néanmoins pas exhaustive et revendique une part inévitable de subjectivité.