David Altmejd

Artiste de l’entropie

David Altmejd, art contemporain, sculpture, galerie Xavier Hufkens | Publié par Thierry Grizard le 15 juin 2015.

David Altmejd: Untitled 2 !

Une œuvre significative de David Altmejd présentée par Xavier Hufkens : “Untitled 2”, (Bronze Bodybuilders), 2015 bronze, patina, 203.2 × 57.8 × 57.8 cm.

david altmejd,untitled-2, bronze-bodybuilders, 2015, xavier-hufkens, brussels, sculptureCette œuvre est une silhouette en bronze, à la patine curieusement électrique, qui pose tel un « kouros » de la statuaire grecque, à part qu’il s’agit d’une femme et non d’un guerrier idéalisé. A part que le bronze patiné évoquant l’oxydation paraît artificiel et presque kitsch. A part, enfin que l’idéal fait place ici à l’entropie, le chaos des contradictions, la multiplicité et l’inachèvement.

On retrouve donc dans cette œuvre la même obsession de David Altmejd pour la narration et les boucles temporelles et subconscientes. En effet, les mains posées sur l’œuvre sont celles de l’artiste au sens propre comme figuré puisqu’il s’agit de moulages des mains de l’artiste lui même.

Mains qui sont cependant bien étrangères à ce corps en plein façonnage, en cours de création. Elles sont lisses, détaillées et réalistes alors que ce « kouros » féminin est l’expression du processus même de création. Elles appartiennent à une autre temporalité que l’objet exposé, bien qu’elles en fassent partie. Les mains « sublimées » de David Altmejd font et défont la matière. Elles griffent, lacèrent le plâtre. Curieusement ces mains _qui ont pourtant labouré les chairs_ semblent se poser avec précaution sur le sein droit de la statue.

Il y a donc la main de l’artiste malaxant la matière, mais aussi celle de l’homme qui touche presque tendrement ce corps en gestation. Encore des récits parallèles qui se fixent en un point unique de l’espace-temps.

A l’instar des sculptures et de l’immense installation qui ont été exposées lors l’exposition FLUX au MAM, l’on voit bien que David Altmejd est avant tout intéressé par le parcours, le processus, le flux. On y observe des temps juxtaposés. Les mains multiples sont donc autant d’étapes du processus de création, ces mains sont aussi plus qu’une métaphore, ceux sont les mains réelles et sensibles de David Altmejd, ou tout du moins leurs moulages.

Ces sculptures en cours de création/repentirs ne sont pas seulement parcourues par les mouvements contraires de l’accouchement artistique, elles sont aussi habitées, travaillées par la force de l’inconscient à l’œuvre. Il ne s’agit donc pas seulement de suggérer la création en cours mais aussi tous les conflits qui agitent l’artiste au travail.

D’où probablement cette double tension entre création/repentirs et les blessures infligées à ce corps privé de visage, au flanc droit lacéré, dépourvu de visage et pour tout dire sans tête. Ces déchirements semblent exprimer la frustration de l’artiste, en tant que tel, comme probablement ses pulsions inconscientes.

Cette œuvre est un corps-conflictuel présent dans un temps unique : mutilé, retravaillé et sublimé par des dynamiques contraires. Il est le fruit entropique de ces flux temporels juxtaposés et cristallisés en un point de l’espace qui lui même est soumis au temps à l’instar d’un totem.

Cette pièce est donc une sorte de condensé des problématiques abordées par Altmejd : le travail de création, la relation à l’histoire, aux influences qui caractérisent toute démarche artistique, mais aussi la subjectivité de l’individu créant et ouvrant à son inconscient l’occasion de se fixer dans la matière. David Altmejd est le narrateur qui tente de produire le nœud matériel et unique de ces multiples fluctuations sans fin.


A lire aussi:


  • © David ALtmejd.
  • Courtesy MaM Paris.
  • Courtesy galerie Xavier Hufkens.

David Altmejd

“The flux and the puddle”. MaM, Paris

david atlmjed, sculpture, installation, art-contemporain, mam, musee-art-moderne-paris, paris, flux
david altmejd, sculpture, installation, art-contemporain, mam, musee-art-moderne-paris, paris, flux
david altmejd, flux, mam, paris, 2014
david altmejd, flux, mam, paris, 2014
david altmejd, sculpture, flux and the puddle, mam, paris, exhibition, paris, france, contemporary art

Thierry Grizard | Artefields.

Webmaster et auteur.

Artefields, couvre à travers un fil d’actualité fourni et quotidien l’ensemble des expositions à Paris, en France et pays francophones, mais aussi les grands évènements internationaux. Les champs d’intérêts sont essentiellement les arts plastiques, en allant de la peinture aux installations en passant par la sculpture. Nous nous efforçons également de découvrir ou soutenir d’un point de vue rédactionnel de nouveaux talents. Les articles de fond, ou analyses tentent de prendre un peu de distance relativement à l’actualité artistique afin de mieux éclairer cette dernière. De nombreuses galeries d’images sont à la disposition du lecteur qui pourra se faire une première idée du travail des artistes concernés. La ligne éditoriale ne se veut néanmoins pas exhaustive et revendique une part inévitable de subjectivité.