2 min read

Ragnar Kjartansson au Palais de Tokyo

Ragnar Kjartansson, "Seul celui qui connaît le désir". Une installation sous forme de parcours ténébreux dans les solitudes des temps modernes.
Ragnar Kjartansson au Palais de Tokyo

Ragnar Kjartansson « Seul celui qui connaît le désir »

ragnar kjartansson, palais-de-tokyo, seul-celui-qui-connait-le-desir, 2015
© Ragnar Kjartansson. Courtesy Palais de Tokyo.

Ragnar Kjartansson a installé au Palais de Tokyo un parcours onirique, mystérieux et plutôt ironique sur la platitude des modes de vie occidentaux. Une illustration de la fameuse formule de Shakespeare:

« All the world’s a stage, And all the men and women merely players; They have their exits and their entrances, And one man in his time plays many parts… » As You Like It, acte II, scène 7.

Cet article est réservé aux abonnés Premium