5 min read

Catherine Balet, les images incertaines

Catherine Balet est une plasticienne qui utilise la photographie numérique et ses moyens de manipulation comme un outil de décomposition et reconstruction.
Catherine Balet, les images incertaines

Catherine Balet des identités au virtuel

Catherine Balet (née en 1959), diplômée des Beaux-Arts de Paris, a commencé par une carrière d’artiste peintre qu’elle délaissa en 2000 pour la photographie, notamment en initiant une série « Identity » sur les adolescents de toute l’Europe qu’elle parcouru pour en dresser des portraits frontaux à l’image d’un August Sanders contemporain.

catherine-balet_photography

Identités

Cette première série photographique est une sorte de relevé ethnographique des us et coutumes vestimentaires des jeunes générations européennes, où l’on constate précisément que le régionalisme a disparu au profit d’affiliations transnationales et consuméristes imitant de manière parfois dérisoire les rites tribaux. Catherine Balet décrit donc, sans aucun parti pris, l’identité mondialisée de la jeunesse contemporaine qui pourtant invoque des codes communautaristes en principes très fermés, et ancrés territorialement.

Catherine Balet a complété cette cartographie des apparences vestimentaires et de leur implantation transnationale et pourtant sectaire par deux autres séries, Identity 2 et Identity 3. Dans le deuxième opus elle prend le contre-pied du précèdent et aborde au contraire le « costume » traditionnel. La troisième série, quant à elle, se concentre sur les jeunes femmes voilées.

Cet article est réservé aux abonnés Premium