Albert Renger-Patzsch, « Les Choses »