3 min read

Vik Muniz, rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme

Vik Muniz le grand recyclage des cultures, vernaculaires et établies, du sans valeur reconnue et de l'académique.
Vik Muniz, rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme

Les Mandalas des Favelas

vik muniz

Vik Muniz (né en 1961 à Sao Paulo, Brésil) vit et travaille à Brooklyn, USA.

L’artiste plasticien et photographe reprenant une longue lignée d’artistes travaillant depuis les rejets de la société de consommation de masse recréer à l’instar du pop art à partir d’objets banals, trouvés, détritus ou matières diverses (sucre, chocolat, etc.) de grandes icones populaires de l’art ou des médias.

Les répliques de Vik Muniz ne respectent jamais dans le détail les référents, seules les grandes lignes de l’œuvre originale sont reproduites. Dans les détails, c’est un chaos tridimensionnel de matières variées, en passant de pièces de puzzle à des matières organiques.

vic muniz, galerie xippas paris, exposition

Cet article est réservé aux abonnés Premium