2 min read

Katinka Lampe, le portrait comme icône

Katinka Lampe est une artiste peintre hollandaise qui déploie des portraits d'adolescents tels des archétypes de l’époque des selfies.
Katinka Lampe, le portrait comme icône

Postures, figures et icônes

katinka lampe, les-filles-du-calvaire, portrait, painting, art-paris-art-fair, 2016

Katinka Lampe, ceci n’est pas un portrait !

Katinka Lampe peint des portraits sans pour autant tenter de rendre quoique ce soit de la personne portraiturée. Rien à voir donc avec les grands noms du portrait classique ou moderne. Pas de volonté à la Giacometti de vouloir rendre l’échelle, la dimension du modèle toujours inaccessible, encore moins le souci à la Lucian Freud de se battre avec la matière picturale pour rendre la présence physique, son malaise ou sa facilité à être exposé nu. Il n’y a pas non plus de volonté de rendre la représentation sociale ou symbolique des grands classiques.


katinka lampe, les-filles-du-calvaire, portrait, painting, art-paris-art-fair, 2016

Des portrait ou des Selfies ?

Katinka Lampe, à l’époque des “selfies”, se concentre tout d’abord sur les jeunes gens, adolescents ou jeunes adultes et les figure dans une manière qui mime le classicisme ou la pré-renaissance. Cette manière semble être là pour marquer une distance supplémentaire à des portraits déjà, par la pose du modèle, presque clos. Les visages représentés se refusent au dialogue, soit ils sont fermés, détournés, masqués, soit ils sont rebelles et provocateurs.

Cet article est réservé aux abonnés Premium