Sally Mann au musée du Jeu de Paume. A thousand crossings