2 min read

Zhang Huan, cendres et histoire

Zhang Huan à la Fondation Louis Vuitton: Encens, histoire, cendres et bouddhisme.
Zhang Huan, cendres et histoire

Zhang Huan, Fondation Louis Vuitton

Zhang Huan a débuté par des performances où il exposait son corps aux éléments, l’environnement et le public.


La plus connue des performances de Zhang Huan est celle où il s’enduit de miel et de poisson pour finalement s’exposer, dans des toilettes publiques de Pékin, aux insectes et en particulier aux mouches. Il y avait déjà dans cette exposition aux sévices de l’environnement et l’exercice de l’humilité un caractère bouddhique à ses actions associées à une démarche évidemment politique. En effet, à partir de 2006 Zhang Huan se convertit au bouddhisme et s’éloigne des performances pour se consacrer à une “production” artistique plus conventionnelle sous forme de sculptures, tableaux, installations. Toujours cependant avec le souci le lier la spiritualité bouddhique et l’Histoire, le contexte politique. A la suite d’un voyage au Tibet, où il put constater les ravages occasionnés par la répression Maoïste,  il réalisa une série de sculptures représentant Bouddha.

Cet article est réservé aux abonnés Premium