6 min read

Pixy Liao, la voix des corps

Pixy Liao est une jeune plasticienne chinoise qui à travers l'écriture photographique et les jeux de mots visuels interroge les conventions qui régissent les relations de couples, l'hétérosexualité et les relations humaines en général. "Experimental relationship" tel est son credo.
Pixy Liao, la voix des corps

Une histoire de couple et de genres

Pixy Liao, est une jeune photographe chinoise, née à Shanghai, qui après avoir suivi un cursus universitaire aux Etats-Unis, s’est installée à Brooklyn. Elle dit avoir adopté la photographie comme outil d’écriture à la suite de sa découverte du film Blow-up d’Antonioni. Elle retient du cinéma et de la peinture que les arts visuels peuvent articuler un discours de manière parfois plus efficace que le langage lui-même. La peinture est en effet un moyen d’expression immédiat et synthétique dans sa résultante. C’est encore plus vrai de la photographie, qui permet de fixer visuellement des idées sans s’encombrer d’un long travail d’exécution.

pixy-liao,photography,china,gender,contemporary-art

Experimental Relationship

Pixy Liao débute il y a une dizaine d’années un travail de réflexion sur ce qui alors la préoccupait, à savoir la relation qu’elle inaugurait avec son compagnon Moro, plus jeune qu’elle et d’origine japonaise. Situation qui en Chine et de manière générale suscite souvent la désapprobation. Elle développera dès lors un projet critique partant de la mise en évidence des stéréotypes qui peuvent gouverner la vie de couple, le genre, l’hétérosexualité jusqu’à des question plus larges sur l’intersubjectivité, les relations personnelles et sociales en général. Cependant la photographe chinoise choisira toujours de construire son projet, intitulé « Experimental Relationship », à travers le prisme privé et particulier de son couple.

Cet article est réservé aux abonnés Premium